Pour les sherlock en herbe

Publié le par Sempai

Restons dans l’univers des enfants et accordons un peu de temps à Sherlock édité par Blackrock Editions.

Le jeu se compose de 30 cartes Enquête dont la face cachée représente les 6 témoins et la face visible montre le témoin et un des 5 suspects. Vous trouverez aussi 10 cartes Fuite et 5 cartes missions (utilisables au cours d’une variante des règles).

Ce jeu s’adresse :

         - à des enfants à partir de 5 ans,

         - jouable de 1 à 5 joueurs,

         - pour une durée de 10 à 15 minutes.

Le déroulé de partie

Les 30 cartes Enquête sont mélangées et posées face cachée/témoin visible selon un rectangle de 6 cartes sur 5. Les 10 cartes Fuite sont posées à côté du plateau de jeu en les plaçant en ordre croissant.

Deux modes sont disponibles, le mode Coopératif et le mode Compétitif.

sherlockboxNous vous parlerons ici principalement du monde Coopératif que nous avons trouvé être le plus intéressant et aussi le plus ludique pour les enfants.

A tour de rôle, le joueur actif va retourner 2 cartes. Si les 2 cartes indiquent le même suspect (dans le cadre en haut à gauche de la carte), alors le joueur doit retourner une 3èmecarte laquelle doit représenter encore une fois le même suspect. Si c’est le cas, le joueur retire les 3 cartes du plateau de jeu.

S’il se trompe, les cartes sont replacées face cachées et on retire une carte Fuite du tas de 10. Ainsi, au bout de 10 erreurs, la partie est perdue.

Si les joueurs parviennent à n’avoir plus que 3 cartes sur le plateau de jeu, qui désigneront obligatoirement le même suspect, la partie est gagnée. Si jamais la dernière carte Fuite est tirée, la partie est perdue.sherlockplateau

Le mode Compétitif implique de tenter de retrouver le plus de cartes identiques (comme ci-dessus) si ce n’est qu’avant de tirer sa 3ème carte, les autres joueurs vont désigner une carte du plateau de jeu. Si le joueur actif décide de retourner une des cartes désignées et qu’elle s’avère être la bonne 3ème carte recherchée par le joueur actif, elle revient au joueur qui l’a désigné. Chaque carte Suspect remporte alors 1 point. C’est à ce moment là que les 2 variantes entrent en ligne de compte avec la distribution d’une des 5 cartes Mission à chacun des joueurs :

         - Intuition, le joueur dont la carte Mission représente le dernier suspect gagne 3 points de plus

        - Accusé à tort, les joueurs dont les cartes Mission ne représentent pas le dernier suspect remporte 2 points supplémentaires.

Conclusion

Sherlock est un petit jeu de cartes type Memory dont les illustrations sont particulièrement jolies. Loin d’être totalement enfantine, le soin porté aux cartes est un vrai plaisir pour les yeux. En plus de cela, le mode Coopératif permet de guider les plus jeunes tout en les cadrant par le fait d’être limité à 10 fautes sous peine de perdre la partie. De plus, vous trouverez avec le jeu des cartes Bonus pour le jeu Jurassik.

Sherlock est vraiment un petit jeu agréable, pour toute la famille et on pourrait lui adresser le même reproche que pour Jurassik concernant l’illustration en hologramme qui est indépendante de la boîte.

Publié dans Jeune public

Commenter cet article