N'est pas mort, non, n'est pas mort !

Publié le par Sempai

Ce samedi soir fut un soir pas comme les autres, spécialement pour Sempaï dont c'était l'anniversaire. A cette occasion, une annonce fut faite, Zombies!!! et Humans!!! allaient très prochainement entrer dans notre panel de JdP joués à la table, puisque ces jeux lui furent offerts par ses camarades et amis, pour son plus grand plaisir. Il se retint d'ouvrir les boites et d'en dévorer le contenu car il savait qu'une autre aventure l'attendait ce soir : Horreur à Arkham.

Après s'être restauré de gâteaux, café et champagne, le plateau de jeu fut déplié et le Grand Ancien annoncé par un Happyveg venu nous faire un coucou pour l'occasion. Il s'agira donc de... Cthulhu en personne.

hello cthulhu2

 

Les valeureux investigateurs du soir étaient :

  • Fish : le gangster,

  • Jérémie : le magicien,

  • Laurent : la psychologue,

  • Pixie : la dilettante,

  • Sempaï : le professeur.

 

La première carte mythe qui nous a posé un léger problème est arrivée très rapidement, nous contraignant a nous séparé de 4 sorts. Pour cela Sempaï et Pixie firent don d'un sort chacun à Jérémie qui se précipita pour annuler l'effet de cette carte.

La suite se déroulait calmement, Pixie scellant le 1er portail via 5 pions indices, puis le 2nd grâce à un signe des Anciens acheté à la boutique des objets uniques. De mon côté, je parvenais à me faire un allié, en la personne de Ryan Dean et à sceller le 3ème portail. Fish se débrouillait pour aller, volontairement ou non, dans différents lieux étranges et finit par fermer 3 portails. Le 4ème portail fut scellé par Pixie.

Qu'en à Laurent, notre psychologue, il se démenait comme un beau diable au sud de la ville pour abattre un cultiste et éviter dhole et autres monstruosités. Cela ne fut malheureusement pas suffisant, l'envoyant direct à l'hôpital.

Apparaît alors une carte mythe qui fit monter la pression d'un cran, puisque cette carte nous obligeait à jeter un dé à la fin de chaque tour afin d'augmenter l'échelle du Destin de Cthulhu. La chance étant avec nous, Sempaï, Jérémie et Fish, les uns à la suite des autres, ratèrent leurs jets conduisant à une augmentation drastique de cette échelle. Associées à cette malchance, les vagues de monstres se succédaient, augmentant rapidement l'échelle de terreur. Arrivé à ce point du jeu, notre poulpe préféré se retrouvait à 2 pions du réveil, autant dire que les tentacules qui lui servent de moustache commençaient à frémir de plaisir et à nous angoisser.

N'écoutant que mon courage, ou plutôt n'écoutant que ma volonté de survivre, je me rendais dans le quartier où cette « malédiction » sévissait et égorgeais mon allié sans aucun remords.

La tactique finale habituelle a plutôt bien fonctionné, à savoir, un envoi massif d'aventuriers dans les autres mondes de manière à tenter de sceller en série les portails restants. Fish réussissait à fermer son 4ème portail, pendant que Laurent scellait le 5ème grâce à son signe des Anciens. La chance étant encore avec nous, les portails devant apparaître avaient pour destination des lieux scellés ce qui permit à Pixie de sceller le dernier portail, bloquant l'échelle de terreur à 6 et celle du destin à 11.

 

Conclusion

Une fois de plus, le groupe d'aventuriers s'en est sorti, sans trop de dommages, même si la partie fut tendue. La chance a été de notre côté grâce à certaines vagues de monstres et autres non-apparitions de portail du fait de la présence de signes des Anciens. Ne gâchons pas notre plaisir et apprécions cette nouvelle victoire. 

Notre prochain défi nous est connu et porte le doux nom de Shub-Niggurath. Cependant, nous avons pris la décision d'inclure au cours de cette prochaine soirée, l'extensionla chèvre noire des bois tout en ayant conscience que le jeu va gagner en rudesse, que dans les conditions imposées par l'extension, Cthulhu se serait réveillé ce soir, mais les joueurs ont envie d'en découdre et d'avoir un challenge à la hauteur de leurs espérances. Shub-Niggurath, nous voici, après un petit détour par la case zombies!!!

Publié dans Arkham

Commenter cet article