La course à la pandémie interdite

Publié le par Sempai

Nouvelle soirée JdP, l’été est assassin pour le JdR ici. Cependant, cela va nous permettre de tester de « nouveaux » jeux pour notre table, et de passer à nouveau un bon moment. Ce soir, autour des plateaux de jeux, nous retrouvons :

          - Fish

          - Flo

          - Jérémie

          - Sempaï

 

Les jeux du soir vont être :

         - Pandémie (après la raclée prise la semaine précédente avec une défaite en moins de 15 minutes, on ne pouvait décemment pas rester sur un tel échec)

         - Race for the galaxy

         - L’île interdite

 

Pandémie

Je ne reviendrai pas sur les règles de ce jeu (présentées ici) afin de me concentrer sur le déroulement même du jeu, car oui, la partie a duré plus de 15 minutes. Les rôles ont été les suivants :

          - Fish : Expert

          - Flo : Répartiteur

          - Jérémie : Médecin

          - Sempaï : Scientifique

Nous avons joué en mode normal, vu que les principes étaient assimilés par tous, pourquoi passer par une partie d’initiation ?

La partie commence plutôt bien. J’obtiens rapidement une subvention publique me permettant de construire un centre de recherche (pour nous permettre plus tard de trouver un remède) dans la partie jaune du plateau de jeu. Très rapidement on se retrouve avec une ville qui pose problème, Delhi, puisque la maladie commence à grossir pour frôler une double éclosion. Nous décidons alors, grâce à Jérémie et un événement spécial, d’écarter cette ville, nous donnant ainsi un peu d’air.

Notre première éclosion a tout de même lieu, mais à Khartoum. Pendant ce temps je trouve le premier remède. Fish en profite, à son tour de jeu, pour construire 2 centres de recherches. Voulant parvenir à trouver tous les remèdes rapidement, je parviens à en obtenir un second. Nous sommes au milieu de la partie avec 2 remèdes sur 4 trouvés.

Nous voyons que la maladie sévissant en Asie pourrait être éradiquée si nous nous en donnons les moyens mais cette lutte, et notre réflexion durant 10 minutes, sont ruinées lorsque nous tirons une carte conduisant à une éclosion d’un foyer infectieux à Séoul. Toutefois, en 2 phases de jeu, nous parvenons à le faire grâce à la combinaison Médecin + remède. Cela n’aura pas été suffisant puisque la partie bleue du plateau avait été totalement négligée conduisant à une expansion de la maladie si rapide que nous avons perdu après l’apparition de la 4ème épidémie. Ce fut notre erreur fatale.

On retiendra tout de même que traiter une maladie n’est pas une action de base !

 

Race for the galaxy

Depuis que je hante les forums de Tric trac et que Flo nous bassine avec ce jeu, nous nous devions de le tester, c’est chose faite.

Effectivement, je reconnais que les règles sont assez ardues de prime abord et tout comme Horreur à Arkham il est vivement conseillé d’avoir à sa table, pour la première partie, une personne maitrisant bien le jeu (ce qui est le cas de Flo).raceforthegalaxy

Ce jeu est un jeu de choix. Il est impossible d’utiliser toutes les cartes que l’on possède en main et il est nécessaire de se défausser de cartes potentiellement avantageuses sur du long terme pour se concentrer dans un premier temps sur de l’immédiat. J’ai commis cette faute, de vouloir à tout prix conserver certaines cartes alors que je n’avais rien construit ou colonisé (là où les autres joueurs avaient déjà devant eux 3 cartes posées). Toutefois ma défaite (car effectivement vous l’aurez compris j’ai perdu, ce qui ne devrait étonner personne) ne s’explique pas qu’à ce niveau.

Le jeu est prenant même s’il y a un facteur chance minime, mais qui existe, qui entre en jeu mais surtout un facteur « connaissance des règles et des combos réalisables » qui joue à plein. Ainsi, un bon joueur à Race for the galaxy devrait souvent s’imposer face à des débutants. Enfin, ça c’est dans la théorie car lorsque l’on a un joueur tel que Jérémie à sa table, ce genre de généralité ne s’applique pas ! C’est un excellent joueur pour des jeux de stratégie, combos et il comprend très vite comment engranger un max de points.

Au final nous avons eu donc la victoire de Jérémie, ayant construit sa stratégie sur une sparte technologique, face à un Flo n’ayant pas réussi à obtenir la carte qu’il désirait pour finir sa combo :

          - Jérémie : 45

          - Flo : 35

          - Sempaï : 23

          - Fish : 21

L’île interdite

Cela faisait quelque temps que ce jeu me tentait bien et grâce à Flo j’ai enfin pu y jouer. Pour ceux qui connaissent Pandémie et bien vous retrouverez beaucoup de mécanisme similaire dans l’île interdite et pour cause Matt Leacock en est l’auteur. Les rôles présents ce soir sont :

Fish : Plongeur

Flo : Pilote

Jérémie : Ingénieur

Sempaï : Messager

IleInterditeLe principe est assez simple, il faut parvenir à récupérer 4 trésors sur une île, en se défaussant de 4 cartes représentant le trésor convoité, pendant que l’île s’enfonce désespérément sous les flots. A partir du moment où une carte lieu est retournée une première fois, du fait d’une première immersion, la fois suivante le lieu disparaitra. Il faut donc parvenir à gérer la disparition des cartes lieux, le fait d’en remettre à flot, pour parvenir à obtenir tous les trésors tout en se ménageant une voie de sortie vers l’héliport.

Lors du premier tour de jeu, une première montée des eaux nous arrive dessus conduisant à la disparition de 3 lieux. Nous parvenons tout de même à obtenir 2 trésors assez rapidement, grâce à la capacité spéciale de mon personnage à donner des cartes trésors à mes camarades sans avoir à me trouver sur la même carte lieu qu’eux. Le troisième trésor est arraché péniblement mais la partie se termine par la mort du personnage de Flo.

Conclusion

Nous avons enfin pu tester Pandémie avec une réelle partie et le sentiment que nous en retirons est que ce jeu est sympathique mais il y a tellement d’autres jeux coopératifs meilleurs qu’il ne restera pas dans nos annales comme « THE game » ! Toutefois, il serait intéressant de tester l’extension intégrant un 5ème joueur, bioterroriste afin de voir ce que cela apporte réellement au gameplay.

La conclusion est encore plus radicale pour l’île interdite, n’ayant pas plu du tout ni à Fish, ni à Jérémie. Pour ma part je suis plus réservé, pensant que c’est un bon jeu familial, facile à prendre en main, rapide à comprendre et qu’avec ses enfants cela doit être très marrant à jouer. Un petit jeu coop’ facile d’accès.

Par contre Race for the galaxy sera le grand gagnant de la soirée. Malgré sa difficulté réelle, par l’ensemble des combinaisons possibles, le fait de tâtonner un peu au début de la partie, ce jeu semble être d’une réelle richesse, passionnant par les interactions indirectes existantes entre les joueurs, même si l’on peut craindre une suprématie d’un joueur maîtrisant bien le jeu sur des novices (heureusement notre table est composée majoritairement de novices de haut niveau ce qui permettra d’avoir des parties stratégiques de haut vol rapidement). Le jeu a réellement plu à l’ensemble des joueurs et devrait revenir prochainement à la table pour avoir la confirmation de ce très bon sentiment. 

 

Publié dans Divers

Commenter cet article

Flo 04/08/2011 10:19


Malheureusement pour Race, le jeu de base est un peu sec, et beaucoup de joueur préfère y adjoindre la première extension.

Celle-ci est officiellement épuisée... Impossible de la trouver ou que ce soit, et je ne sais pas quand elle sera rééditée :'( snif