Des fantômes dans la citadelle

Publié le par Sempai

Vendredi soir dernier, nous nous sommes retrouvés pour une soirée JdP, à la place d’une soirée JdR, afin de faire découvrir certains jeux à Fish et Laurent.

Nous étions donc 4 autour de la table, à savoir :

          - Fish

          - Laurent

          - Pixie

          - Sempaï

Pour débuter la soirée, nous leur avons proposé notre coup de cœur du dernier festival du jeu de Toulouse, à savoir Ghost Stories.

Après une explication des règles, finalement plutôt rapide (nos deux camarades étant des habitués des jeux de coop), nous avons entamé ce sauvetage du village. Quelle idée nous est donc passée par la tête ? Sans que l’on comprenne ni comment, ni pourquoi mais à aucun moment nous avons été en position de pouvoir défendre efficacement les villageois. Il faut dire également que nous avons manqué cruellement de chance aux dés, ne parvenant pas à  exorciser les fantômes apparaissant, nous n’avions également pas de tao pour tenter de contre balancer le mauvais sort aux jets, ce qui nous a conduit très rapidement à avoir la plupart de nos plateaux envahis, perdant des points de vie régulièrement. Seul Laurent parvient à maintenir la tête hors de l’eau (gardant longtemps ses 4 points de vie), parvenant même l’exploit de tuer deux fantômes lors d’un même exorcisme (fait de la soirée). Cependant, nous avons été débordés de toute part, accusant des points de blessures à chaque nouveau tour de jeu pour finir, DANS LE MEME tour de table à voir Fish succomber, puis Laurent, puis Pixie et pour finir moi-même ! Wu-feng n’a même pas eu à intervenir et fut très loin d’intervenir car il nous restait encore 9 cartes avant son arrivée ! Autant dire que nous n’avons pas fait le poids face aux fantômes chinois, cette partie ressemblant presque à notre toute première partie au festival du jeu, lors de laquelle nous avions pris une sévère déculottée.

Vu la manière dont cela s’est passée, les joueurs ont bien compris pourquoi  je disais que ce jeu est difficile (à la différence d’un Horreur à Arkham). 

Après cette démonstration ratée de sauvetage d’un village chinois, nous sommes restés en Asie pour y tirer des feux d’artifices grâce à l’excellent Hanabi ! Les stratégies se sont mises en place, les défausses malencontreuses aussi mais nous avons tout de même terminé notre série de feu d’artifice avec un score tout à fait honnête de 19 points, ravissant la foule.

Pour terminer, nous leur avons proposé un autre coup de cœur, datant d’un an déjà, à savoir Citadelles.

L’entame de la partie n’est pas en ma faveur car après avoir tué l’évêque j’oublie de construire mon premier bâtiment (ce que n’oublie pas de faire mes camarades de jeu). Fish devient le premier roi, construisant son donjon, Laurent enchaîne, en tant que Condottiere, en bâtissant une caserne. Lors du second tour, j’en profite pour construire une bibliothèque et Pixie se charge de construire un temple et un manoir du fait d’avoir choisit le rôle de l’architecte.

Fish parvient à lire dans ma stratégie en décidant de tuer le marchand (carte que j’avais choisi) et en profite pour semer la zizanie en lançant l’opprobre sur Laurent, en le désignant comme étant le joueur le plus dangereux de la soirée. Il en profite, le tour suivant pour construire une grande muraille. Pour ma part, je rate deux tours en manquant mon assassinat du roi et ainsi que le vol que j’avais préparé.

Pixie, dans son coin, construit une école de magie, Laurent lui emboite le pas avec une université.

Après quelques tours, je parviens à voler le trésor royal de Laurent ce qui renfloue considérablement mes caisses.

Fish est maintenant avec 7 quartiers, c’est le moment pour moi d’assassiner le Condottiere car je suppose qu’il a choisi ce rôle pour qu’aucun autre joueur ne vienne lui détruire le moindre bâtiment. J’avais vu juste, sauf que son choix n’avait pas été pour cette raison mais bien pour détruire un quartier chez Pixie qui en profite pour obtenir son 7èmequartier.

Nous avons donc Fish et Pixie à égalité, sauf qu’aucun d’entre eux n’ont l'argent, ni les cartes. Pixie est la plus prompt à peaufiner sa ville en érigeant une église.

Le décompte final est le suivant :

           - Pixie : 31 points

           - Sempaï : 29 points

           - Fish : 23 points

           - Laurent : 20 points

Conclusion

La soirée a été très fun, comme d’hab’. Les joueurs ont particulièrement apprécié Citadelles qui très probablement ressortira lors de nos soirées JdP. Il faut dire que ce jeu a l’avantage d’être facile à prendre en main, de ne pas mettre en opposition direct les joueurs (c'est-à-dire de ne pas viser particulièrement un joueur puisque les rôles peuvent changer à chaque tour) et cette possibilité de choisir un personnage différent à chaque nouveau tour de jeu permet de faire évoluer sa stratégie et de ne pas rester cantonner avec un seul pouvoir durant toute la partie.

 

 

Publié dans Divers

Commenter cet article