Battlestar un 4 Juillet

Publié le par Sempai

 

Ce dimanche 4 Juillet, jour de la fête nationale américaine commémorant la Déclaration d’Indépendance des Etats-Unis, nous nous sommes retrouvés (Alexandre, Christelle, Jérémie et moi-même)  pour un barbecue chez Valérie et Jean-Christophe. Après un repas, plus que copieux et de qualité, et sous l’impulsion d’un Jérémie très motivé, nous avons décidé de tenter de sauver l’humanité en entament une nouvelle partie de Battlestar Galactica.

Introducitonblog

Cette fois, point de cylon frappé d’un virus l’obligeant à quitter la table après le premier tiers de jeu, et c’est donc une partie pleine que nous avons joué. Les joueurs se sont répartis les rôles d’une manière équitable avec deux représentants des 3 classes principales du jeu (chef militaire, leader politique et pilote). Les rôles furent les suivant :

 

                                    -  Alexandre : l’Amiral Adama,

                                    -  Christelle : Boomer,

                                    -  Jean-Christophe : Helo,

                                    - Jérémie: Roseline,

                                    - Valérie : Lee Adama,

                                    - Sempaï : Baltar.

 

Le rôle d’Amiral revint à Adama/Alex et celui de Président à Roseline/Jérémie.

 

Une fois la mise en place faite, le début de la partie fut relativement tranquille (ce qui n’était pas le cas lors de la 1ère partie). La première surprise, à cause de son isolement, JC/Helo ne rentra en jeu qu’après le 1er tour, lui laissant largement le temps d’assimiler les règles en ayant vu 9 fois l’enchaînement des phases de jeu avant de pouvoir enfin piocher ses premières cartes.

Cette entame de partie ne fut marquée que par quelques apparitions de raiders cylon que Lee et Boomer se sont empressés d’envoyer à la casse interstellaire. Les choix politique faits par Roseline/Jérémie furent vivement critiqués par un Baltar/Sempaï très en verve, faisant référence continuellement au bien-être du peuple.

 

Il est bien connu que lorsqu’il n’y a pas de problème, les humains se doivent d’en chercher. Commence alors une partie de bras de fer politique. L’origine de ce conflit interne à la flotte fut la désignation au poste de vice-président de Lee/Valérie par Roseline/Jérémie. Baltar/Sempaï, ne comprenant pas ce choix (puisqu’il aurait du être naturellement élu à ce poste), profite d’une crise pour se renseigner sur la personnalité de l’Amiral/Alex de manière à savoir si ce dernier était ou non un cylon. Ce geste eut pour effet la demande, par l’Amiral/Alex, d’une nouvelle élection présidentielle en proposant Baltar/Sempaï au poste de Président. Cependant, c’était sans compté sur la ruse de Lee/Valérie qui imposa à son « père » (l’Amiral/Alex) de le proposer, lui, à ce poste. A cette annonce, Baltar/Sempaï se lança dans une tirade, menant la fronde contre ce qu’il dénonça comme étant la fin de la démocratie et le début de la monarchie Amada ! Malgré tout, Lee fut élu. Sa victoire électorale n’aura été que de courte durée puisqu’il fut destitué, suite à une crise, remettant le pouvoir politique entre les mains de son père ! La boucle était bouclée, l’Amiral/Alex détenait le pouvoir militaire ET politique.

 

Toutes ces joutes verbales, jeux de pouvoir et autres ruses politiques n’étaient là que pour masquer le silence le plus total des cyclons, dans cette immensité galactique. Aucun contact dradis sur nos écrans. Roseline/Jérémie, n’ayant pas apprécié de perdre son titre de Présidente des 12 colonies et ne souhaitant pas non plus laisser les pleins pouvoirs à l’Amiral/Alex, proposa une nouvelle élection. Certaines personnes, comme Helo, votèrent pour Roseline/Jérémie, dans l’unique but d’avoir une séparation des pouvoirs militaires et politiques.

 

Certains joueurs en étaient presque arrivés à regretter que le jeu ne prévoit pas plus d’interventions ennemies. Ces joueurs se prêtaient à rêver d’invasion cylons de manière à donner un rythme plus épique à la partie et ils ne furent pas déçus. En effet, le 4ème saut PRL fut le saut où tout bascula. Alors que nous nous trouvions à mi chemin de Kobol, les joueurs reçurent une nouvelle carte loyauté (carte indiquant si le joueur est un humain ou un cylon). A ce stade du jeu, le personnage de Boomer est envoyé automatiquement en prison.

Début aprés 4eme saut

C’est à ce moment là qu’un 1er basestar apparut sur le plateau de jeu, libérant son lot de raiders. Immédiatement après, une 2nde crise est tirée au sort conduisant à l’arrivée d’un 2nd basestar et de sa troupe de raiders et raiders lourds. Helo, dans son viper, fut rapidement submergé par les raiders et Boomer se révéla comme étant un agent cylon.

Début aprés 4eme saut aprés 2 crises

 

Cette révélation était une nouveauté pour nous. Un des joueurs allaient jouer conter nous. Jusqu’à présent, nos indicateurs (rations, moral, etc.) étaient dans le vert, et l’on eut espoir de tenir tête à Boomer/Christelle. Mais très  rapidement la Présidente Roseline/Jérémie se dévoila. Elle mourut pour mieux ressusciter dans un vaisseau résurrection et rejoindre la première agent infiltrée dans la flotte.

Nous n’avions donc pas à faire face à un seul adversaire «grille pain », mais bien deux. Le battlestar était déjà dans une position peu enviable, encerclé de toute part, mais c’était sans compté sur les crises majeures déclenchées par les cylons. La 1èr crise fut très violente, envoyant de nombreux vaisseaux attaquer et envahir le battlestar, mais le plus critique fut l’emprisonnement de Baltar/Sempaï (à cause de cette même carte « crise majeure »), le reléguant pour le reste du jeu à n’être qu’un support moindre lors des tentatives de sauvetage du navire. La 2nde crise majeure ne fut pas plus bénéfique aux humains et malgré des sursauts de volonté et de combattivité, plus aucun viper n’étaient disponibles, tous détruits lors de combats perdus d’avance. De plus, des lieux stratégiques du battlestar avaient été endommagés, envoyant 2 joueurs à la clinique. La situation n’était donc pas très brillante, 2 personnages en soins intensifs et un autre en prison.

Fin de partie

Cependant, le battlestar continuait sa course vers Kobol et n’était plus qu’à un saut PRL de sa destination. Toutefois la partie s’est terminée par la destruction du dernier vaisseau de la flotte civile et l’apparition, sur le marqueur population, du chiffre ZERO.

L’humanité a donc été détruite par les cylons, qui sont sortis grands vainqueurs de cette 2nde confrontation.

 

P.S. : Autant, lors de la 1ère partie, nous avions pu voir que la gestion unique des crises et des indicateurs, pouvait être une chose délicate, autant avoir deux cylons infiltrés dans notre groupe rend les choses pratiquement impossible à gérer (mais c’est ce qui fait tout le piment de ce jeu).

Publié dans BSG

Commenter cet article