Battlestar en plâtre

Publié le par Sempai

Alors que le mois d’Août s’annonçait gris pour le JdR et les jeux de plateaux, gris comme le temps en Bretagne, finalement un soleil radieux risque fort de s’installer sur les 3 semaines à venir, du fait d’un confinement imprévu, et cette amélioration va commencer ce soir par un Battlestar Galactica, et devrait se poursuivre par deux Horreur à Arkham pour les deux semaines suivantes.

Ce soir, à la table de jeu, nous aurons Fish, Jérémie, Pixie, Sempaï et Tuin. Ce dernier décida qu’il en avait assez d’avoir des responsabilités politiques et son choix se porta sur Boomer. Pour les autres, le choix se fit au hasard, enfin presque car le sort désigna, par deux fois Tigh pour Pixie qui refusa catégoriquement de jouer ce personnage, pourtant si… alcoolique mais si fun à jouer.

 

Finalement la répartition des rôles fut la suivante :

          - Fish : Tyrol,

          - Jérémie : Gaïus (président),

          - Pixie : Helo,

          - Tuin : Boomer,

          - Sempaï : William Adama (Amiral)

 

L’entame de partie est toujours la même, le Battlestar est encerclé et nous, pauvres humains (enfin pour ceux qui le sont vraiment), nous tentons de nous enfuir. Tyrol, 1er joueur, décide d’attaquer avec le Battlestar, un basestar et l’endommage suffisamment pour l’empêcher de « pondre » de nouveaux raiders. Entre alors en jeu, l’Amiral qui détruit, par une frappe chirurgicale ce même basestar. Le calme revient enfin sur la flotte. Au cours d’une crise Boommer fait le choix difficile de perdre 1 en moral pour gagner 1 en ration. Face aux petites récriminations du peuple, entendues par Adama, ce dernier décida de prendre le titre de Président à Gaïus qui contre-attaqua en regagnant son poste au cours d’une élection truquée par ses soins.

 

Par esprit de vengeance, le « à nouveau) Président Gaïus manipule le Quorum pour démettre de ses fonctions un Amiral médusé, seul ayant les compétences pour diriger une telle flotte et nommer à sa place l’ingénieur en chef Tyrol. Alors que Gaïus use de pression politique pour arriver à ses fins, le Battlestar subit deux crises importantes par l’apparition de deux basestars. Le nouvel Amiral Tyol parvient à détruire l’un deux via l’utilisation d’une charge nucléaire, là où le premier Amiral était parvenu à le faire grâce à un tir précis.

 

A la mi-chemin vers Kobol, les indicateurs sont bons :

          - Carburant : 5,

          - Ration : 6,

          - Moral : 8,

          - Population : 9

 

Ce moment de la partie est important pour Boomer, puisqu’elle part obligatoirement directement en prison. Son efficacité dans les batailles avec les raiders, sa gestion des crises font que l’ensemble de la flotte vote pour sa libération. Étant enfin parvenu à mettre au point son détecteur de cylon, Gaïus décide de regarder les 3 cartes loyautés de Boomer et nous confirme bien son humanité. Ainsi, les doutes se tournèrent rapidement vers l’ex-Amiral, après une série d’explication dont la logique nous échappe encore.

 

Le Président, toujours en mal de reconnaissance, décide faire regagner 1 point en moral à la flotte en partant dans un grand discours, grand discours qui fut finalement qu’une simple annonce : « je suis un cylon » ! Cette révélation entraîna la perte d’un point au moral. De ce fait, le titre de Président revint logiquement dans les mains de William Adama.

 

Afin de parvenir à destination plus rapidement, Helo, sous l’impulsion de l’Amiral et du Président, précipite un saut PRL et perd une partie de la flotte. C’est le moment que choisit le Président Adama pour faire un discours qui restera dans tous les esprits, galvanisant les foules et remonta le moral de la flotte d’une unité. Sûrement par ruse ou plaisir malsain, le second cylon du groupe se révéla en a personne de… Boomer ! Incroyable ! La surprise est totale, toutes les personnes lui avaient fait confiance jusque là, elle avait permis à Helo de se sortir du feu nourrit des raiders à plusieurs reprises. C’est coup violent porté contre la flotte.

 

Gaius Boomer

 

Le cylon Gaïus décide alors de lancer sa crise majeure, qui finalement s’avéra être gérer, de justesse, mais gérer tout de même par les humains. L’arrivé sur Kobol était proche, entre nous et notre destination ne se dressait qu’un seul obstacle, Boomer ! Cette dernière déclencha les enfers et lança son missile nucléaire contre le Battlestar Galactica et sa flotte. Les humains ne purent se relever de cette seconde crise majeure.

 

Les compteurs terminèrent à : 

          - Carburant : ZERO, 

          - Ration : 3, 

          - Moral : 4, 

          - Population : 8. 

 

Si nous devions élire un gagnant pour cette soirée, ce serait très certainement Fish/Tyrol pour son ascension sociale de chef de pont à Amiral (en usant d’alliance avec un cylon pour y parvenir) mais surtout, selon moi, je remettrai ce titre à Tuin/Boomer pour avoir surpris son monde en se révélant être un cylon contre toute attente.

Publié dans BSG

Commenter cet article

Boomer 16/08/2010 17:14


J'ai reçu un vote de 22 pour sortir de prison ! Avec un tel plébiscite, ma trahison ne pouvait être que dramatique.

Bravo à Gaïus de m'avoir si bien dissimulée parmi les humains. Ces derniers avaient-ils d'ailleurs la moindre chance de se sortir de deux Crises Majeures consécutives ? ;)